Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation
Toit habité 2 56 logements libres Bordeaux (33) Réalisation
TOIT HABITÉ 2 // Bordeaux // 56 logements libres // Réalisation

TOIT HABITÉ 2 // BORDEAUX

Toit habité 2
56 logements libres
Bordeaux (33)
Réalisation

Ce projet s’inscrit dans le projet d’aménagement des Bassins à flot à Bordeaux dans le même îlot que le projet précédent Toit Habité 1».

A l’échelle du plan d’ensemble, la composition urbaine favorise des points d’émergences verticales qui ponctuent le grand paysage et permettent de baliser le territoire des bassins. Le travail commun des architectes en atelier a permis de conclure sur la nécessité d’un point haut spécifique pour ce bâtiment qui développe concomitamment le thème de l’émergence et le thème du toit habité en proposant une architecture en gardiennage progressif depuis la rue vers le cœur d’ilot. Ce gardiennage offre de grands espaces extérieurs et se fait au profit des logements.

Ce bâtiment assume sa massivité et l’exprime par un traitement matériel en béton apparent de teinte foncé et lasuré. Cet aspect relativement monolithique tranche avec les bâtiments attenants et contribue à la diversité architecturale et matérielle de l’îlot.

En contrepoint des parties pleines et de la verticalité du bâtiment, les balcons en saillie sont traités en «lames» béton blanches horizontales.

Les logements sont le plus possible en position d’angle et/ou traversants.

Au dernier niveau, une terrasse partagée et une piscine commune sont destinées à l’usage de l’ensemble des habitants de l’îlot (y compris les immeubles attenants). Elles offrent des vues inédites sur Bordeaux, le quartier des Bassins et la Garonne.

Maîtres d’ouvrage Cogedim + Vinci // Surface 2.980 m2 shab // Bet go + économie aia // Bet fluides Capterre // Coût travaux 3.7 m euros h.t. // Performances énergétiques : RT2005 H&E profil A // Etat d’avancement livraison décembre 2016

Toit habité 2
56 logements libres
Bordeaux (33)
Réalisation

Toit habité 2
56 VIVIENDAS libres
Bordeaux (33)
Construcción finalizada en diciembre de 2016

Este proyecto se inscribe dentro del proyecto de diseño de Bassins à flot en Burdeos, ubicado en la misma parcela que nuestro proyecto precedente « Toit Habité 1 ».

En la escala general, la composición urbana ofrece puntos de fuga verticales que delimitan el paisaje y marcan la zona de los embalses. La asociación de diferentes equipos de arquitectos trabajando en el proyecto encontró el punto de convergencia en la necesidad de crear un espacio de altura significativa en el edificio, que desarrollara al mismo tiempo los temas del volumen emergente y del « techo habitado », proponiendo una arquitectura escalonada vista desde la calle hasta el corazón del patio de manzana. Esta vista progresiva ofrece amplios espacios exteriores y se realiza en beneficio de la vivienda.

El edificio asume su masa y la expresa a través de un tratamiento material en hormigón visto de tono oscuro y acabado barnizado. Este aspecto relativamente monolítico interrumpe la línea predominante de los edificios contiguos y contribuye a la diversidad arquitectónica y material de la parcela.

Como contrapunto a las porciones macizas y a la verticalidad del edificio, los balcones salientes se forman con « lamas » de hormigón blancas horizontales.

Las viviendas son, en la medida de lo posible, pasantes o de esquina.

En el último nivel, una terraza y una piscina comunitaria se destinan al uso de la totalidad de los vecinos del patio de manzanas (incluidos los habitantes de los edificios contiguos). La altura ofrece unas vistas insólitas de Burdeos, el barrio de Bassins y la Garonne.  

Cliente Cogedim + Vinci // Superficie 2.980 m2 habitables // Oficina Técnica Aia + Capterre // Coste 3.7 m euros impuestos no incluidos. // Rendimiento energético : RT2005 H&E profil A // Estado del proyecto: Construcción finalizada en diciembre de 2016